Mgr le Comte de Paris appelle les fran­çais à res­pec­ter les mesures de confinement

Mgr le Comte de Paris appelle les fran­çais à res­pec­ter les mesures de confinement

Com­mu­ni­qué offi­ciel de Mon­sei­gneur le Comte de Paris

Comme tous les Fran­çais, je suis avec gra­vi­té l’évolution de la crise épi­dé­mique en cours sur notre ter­ri­toire. Toute ma famille, en bonne san­té, est main­te­nant réunie au Domaine royal de Dreux.

Nous devons suivre, tant que pos­sible, les ins­truc­tions de confi­ne­ment. Sans liber­té, la France ne mérite plus son nom, mais il n’y a pas de liber­té sans res­pon­sa­bi­li­té. Mon­trons que des per­sonnes libres peuvent, lorsqu’il le faut, mettre entre paren­thèses leurs inté­rêts propres pour le bien supé­rieur du pays.

Je salue la fer­me­té du gou­ver­ne­ment dans sa déter­mi­na­tion à frei­ner la conta­mi­na­tion. Je m’interroge en revanche, alors que les écoles ont été fer­mées et que les messes domi­ni­cales ont été sup­pri­mées, sur la per­ti­nence du main­tien des élec­tions. Les équipes muni­ci­pales en place sont autant d’acteurs char­nières dans la trans­mis­sion de l’information et dans la ges­tion locale de la crise. Les chan­ger en plein milieu du gué, n’est-ce pas ajou­ter de la dif­fi­cul­té à notre situa­tion déjà compliquée ?

La suite