You are currently viewing A l’affiche : Toute ressemblance…

A l’affiche : Toute ressemblance…

Par Guilhem de Tarlé

Toute ressemblance…, un film français de Michel Denisot, avec Franck Dubosc (Cédric Saint Guérande, CSG, le présentateur du JT). 

Franck Dubosc m’insupporte et ce film ne peut que conforter mon allergie. Je ne me faisais non plus pas beaucoup d’illusions sur Michel Denisot qui a évolué bien différemment de moi depuis nos Terminales, Philo ou Mathelem, préparées ensemble au lycée Jean Giraudoux de Châteauroux.

Ce long-métrage pouvait cependant être une comédie satirique de la classe politico-médiatique et valait peut-être de prendre le risque.

Eh bien non ! ce n’est pas une satire, c’est une charge,  ce n’est pas une comédie, c’est un drame, c’est un regard sans concessions jeté sur la poubelle médiatique.
Et nos points de vue divergent fortement avec mon épouse qui a apprécié cette opération Mains propres. Personnellement, une fois n’est pas coutume, j’ai envie de jeter à la fois l’eau du bain – le film – et le bébé – les “icônes” médiatiques -.

Filmer la pourriture d’égos surdimensionnés qui de leur chaire télévisuelle dominent le peuple et lui prêchent quotidiennement leur « bienpensance », tout en vivant de fric, de sexe et de drogue… c’est nous donner à voir une déchetterie, et mon envie de vomir m’a empêché d’y éprouver le moindre plaisir…

Alors, c’est vrai que cette réalisation ordurière est néanmoins bienfaisante, qui déboulonne les stars du JT en enseignant aux téléspectateurs à regarder ou imaginer sous la table…

Comment Denisot a-t-il pu oser ? A-t-il des comptes à rendre ?
Oui, c’est vrai qu’il appartient lui aussi à ces “hommes blancs de plus de 50 ans” que le ministre de la culture Françoise Nyssen et la présidente de France Télévision Delphine Ernotte voulaient évincer des plateaux…

S’ils se mettent tous à faire leur “coming out”… Il va y avoir du sport !