Retour sur le plan de réno­va­tion d’envergure de la mai­son de Maur­ras annon­cé par la mai­rie de Mar­tigues pour un mon­tant de 850 000 €

Retour sur le plan de réno­va­tion d’envergure de la mai­son de Maur­ras annon­cé par la mai­rie de Mar­tigues pour un mon­tant de 850 000 €

Cette nou­velle sitôt annon­cée a sus­ci­té de nom­breuses réac­tions et des com­men­taires. L’on s’est géné­ra­le­ment réjoui tout natu­rel­le­ment dans la galaxie maur­ras­sienne … L’on s’est par­fois mon­tré dubi­ta­tif. Pour­tant, nous confir­mons qu’il n’y a pas de rai­son sérieuse de mettre en doute la vali­di­té du plan de réno­va­tion de la mai­son de Maur­ras dûment voté – à l’unanimité – par le conseil muni­ci­pal de Mar­tigues.  Flo­rian Sala­zar-Mar­tin, adjoint à la Culture, en a publi­que­ment évo­qué les cir­cons­tances, l’esprit et les détails, dans un entre­tien don­né à La Pro­vence le 27 cou­rant. Quoiqu’il en soit de l’engagement poli­tique et idéo­lo­gique de la muni­ci­pa­li­té, on ne peut dou­ter de la réa­li­té et du sérieux du pro­jet. L’on s’en féli­ci­te­ra donc chez nous, comme dans la famille Maur­ras, comme Les Amis de la Mai­son du Che­min de Para­dis, tou­jours actifs et intel­li­gem­ment vigi­lants. Nous croyons savoir, concer­nant la mai­son de Maur­ras, que d’autres déve­lop­pe­ments sont en vue. Le Bien ne fait pas de bruit, dit-on. Avec rai­son. JSF

Le sujet est d’importance. Nous repre­nons ce que nous en avons dit hier. 

La suite