Incendie de Notre-Dame : malaise à l’UNEF après les propos de deux responsables
|

Incendie de Notre-Dame : malaise à l’UNEF après les propos de deux responsables

La cathédrale Notre-Dame-de-Paris a été en partie détruite par un incendie, le 15 avril 2019. LP/Olivier Arandel

Les deux membres du bureau national ont publié des messages moqueurs sur l’incendie. La présidente dénonce leurs propos, sans se prononcer sur d’éventuelles sanctions.

« Je m’en fiche de Notre-Dame car je m’en fiche de l’histoire de France ». Ce message publié lundi soir sur Twitter par la vice-présidente de l’Unef Lille, Hafsa Askar, quelques heures après l’incendie de la cathédrale de Paris, a suscité de nombreuses réactions indignées.

« On s’en balek [on s’en fout, NDLR] objectivement c’est votre délire de petits blancs », a ajouté celle qui est aussi membre du bureau national de l’organisation.