Ber­nard Lugan une nou­velle fois censuré
|

Ber­nard Lugan une nou­velle fois censuré

Des civils exer­çant semble-t-il les fonc­tions de « com­mis­saires poli­tiques » au sein du Minis­tère des Armées (MINDEF), ont fer­mé l’accès à mon blog pour tous les ordi­na­teurs min­def, et cela, tant dans les admi­nis­tra­tions que dans les Ecoles ou les Corps de troupe.

Cette cen­sure inter­vient au moment où l’Afrique Réelle publie un numé­ro spé­cial consa­cré au Mali dans le contexte de la recru­des­cence des actions isla­mistes armées dans ce pays. Un numé­ro dans lequel sont lon­gue­ment ana­ly­sés les phé­no­mènes ayant conduit à l’impasse actuelle et les solu­tions qui pour­raient être apportées.

Cette cen­sure est aus­si ridi­cule que vaine. Le filtre cen­su­rant l’accès unique géré par le MINDEF me per­met en effet de consta­ter que les visites de mon blog explosent et cela, grâce aux mul­tiples connexions pri­vées dont les mili­taires dis­posent tout à loi­sir, chez eux, à l’abri des « fichards « du ministère.

Cette cen­sure ne péna­lise donc que celles de nos forces qui ont le plus besoin d’avoir une vision com­plète de la situa­tion, celles qui sont pro­je­tées sur le ter­rain, au Sahel, et qui ne dis­posent que des ordi­na­teurs de ser­vice. Voi­là donc des hommes et des femmes qui risquent chaque jour leur vie et qui, par le sec­ta­risme ou le simple caprice de cer­tains lapins de cour­sive plan­qués dans un minis­tère mal­heu­reu­se­ment confié à des civils, sont pri­vés d’un éclai­rage qui pour­rait leur être utile.

La suite