You are currently viewing La France va rendre un « hom­mage natio­nal » à Arnaud Bel­trame, « tom­bé en héros »

La France va rendre un « hom­mage natio­nal » à Arnaud Bel­trame, « tom­bé en héros »

A l’is­sue d’un conseil res­treint de défense same­di, l’É­ly­sée a annon­cé qu’un hom­mage natio­nal serait ren­du au gen­darme, décé­dé des suites de ses bles­sures infli­gées par le ter­ro­riste de l’Aude.

« Il est par­ti en héros ». En ce same­di 24 mars 2018, quelques heures après l’an­nonce du décès du lieu­te­nant-colo­nel Arnaud Bel­trame, son frère Cédric a résu­mé en quelques mots le sen­ti­ment géné­ral. Dans un com­mu­ni­qué de presse, l’É­ly­sée a annon­cé qu’un « hom­mage natio­nal » serait ren­du au gen­darme, qui s’est sacri­fié en se sub­sti­tuant ven­dre­di aux otages rete­nus par Radouane Lak­dim au Super U de Trèbes dans l’Aude. « Le pré­sident de la Répu­blique a déci­dé qu’un hom­mage natio­nal serait orga­ni­sé en l’hon­neur du lieu­te­nant-colo­nel Arnaud Bel­trame, qui a fait le don de sa vie pour pro­té­ger nos conci­toyens », a dit la pré­si­dence à l’is­sue d’un conseil res­treint de défense orga­ni­sé same­di après-midi.

Dans un com­mu­ni­qué dif­fu­sé plus tôt dans la jour­née, le pré­sident de la Répu­blique Emma­nuel Macron a appe­lé « chaque Fran­çais à hono­rer la mémoire » d’un homme qui « mérite res­pect et admi­ra­tion de la nation tout entière ». « Le lieu­te­nant-colo­nel Arnaud Bel­trame est mort au ser­vice de la nation, à laquelle il avait déjà tant appor­té. En don­nant sa vie pour mettre un terme à l’é­qui­pée meur­trière d’un ter­ro­riste dji­ha­diste, il est tom­bé en héros. », a écrit le chef de l’État.

La suite