La CFDT détrône la CGT et devient le premier syndicat national dans le privé

La CFDT détrône la CGT et devient le premier syndicat national dans le privé

Philippe Martinez, lors d’une manifestation à Paris en janvier 2016. Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a annoncé que la centrale avait été détrôné par la CFDT dans le privé. La direction générale du travail a convoqué aujourd’hui les cinq principaux syndicats, elle leur a annoncé les résultats de leur représentativité.

La CGT n’est pas parvenue à rester le premier syndicat au niveau national, la CFDT  l’a détrônée. Il y a un an déjà, Philippe Martinez , secrétaire général de la CGT, avait évoqué le risque que son organisation ne soit « plus le premier syndicat en 2017 ». Il accuse aujourd’hui le coup : « Sur le privé, la CGT passe deuxième organisation syndicale avec 24,86 % et la CFDT fait 26,38 % », a-t-il dit, avant l’annonce des résultats officiels par la direction générale du travail. Toutefois, il a rappelé que son syndicat demeurait la première organisation dans les TPE (moins de 11 salariés) et dans le secteur public. « Quand on prend le public et le privé, la CGT reste la première organisation syndicale », a-t-il dit.

Il était jusqu’à maintenant resté prudent en déclarant que cette eventualité serait « un choc » pour le paysage syndical français. En mars 2013, la CGT et la CFDT étaient déjà au coude à coude : 26,77 % des voix pour la CGT, 26 % pour la CFDT, suivies de FO (15,94 %), la  CFE-CGC (9,43 %) et la CFTC (9,3 %).

La suite