You are currently viewing La peste ou le cho­lé­ra en étant sûr d’attraper le typhus

La peste ou le cho­lé­ra en étant sûr d’attraper le typhus

Actuel­le­ment, il y a d’un côté ceux qui acclament le coup d’État poli­ti­co-média­ti­co-judi­ciaire des­ti­né à faus­ser la prin­ci­pale élec­tion sous la Ve Répu­blique. Et à faire adve­nir à la tête de l’État une marion­nette du Capi­tal et de l’oligarchie mon­dia­li­sée. Nier l’existence de l’opération relève soit d’un cynisme putride, soit d’un aveu­gle­ment patho­lo­gique. La nul­li­té de Fillon cible idéale mon­tée sur le pavois par des lodens/barbours imbé­ciles et aveugles n’est pas le sujet prin­ci­pal. Soyons clairs, on se fout de Fillon, et il n’est pas illo­gique de pen­ser que c’est bien fait pour sa gueule. Mais ce qui est grave c’est de voir que les liber­tés publiques ne pèsent plus pour rien et qu’il se trouve des gens de bonne foi pour approu­ver ce qui s’apparente, com­bi­né aux atteintes aux liber­tés qui ont émaillé le quin­quen­nat Hol­lande, à une forme de pro­to-fas­cisme. Il fal­lait s’y attendre, notre enne­mi le Capi­tal n’allait pas lâcher l’affaire comme ça. Il ne le fait jamais. Et com­pa­rer la mani­fes­ta­tion pro-Fillon du 5 mars, au 6 février 1934 est confon­dant de stu­pi­di­té. Le dan­ger est en face.

De l’autre côté, il y a ceux qui même s’il s’agit de sou­te­nir leur can­di­dat en car­ton, sont par­fai­te­ment fon­dés à dénon­cer l’opération. Et ceux qui comme moi n’ont jamais voté pour ces gens-là et ne sont pas près de le faire, mais  pour savoir de quoi ils parlent, sont effa­rés de ce qui se passe.

Que le pre­mier pré­sident de la Cour de Cas­sa­tion auto­ri­té judi­ciaire hié­rar­chique des juges du siège, se fende d’un com­mu­ni­qué COMMUN avec l’Avocat Géné­ral, le patron du par­quet aux ordres de l’État, est pure­ment un bar­ba­risme judi­ciaire. Abso­lu­ment n’importe quoi. Quant au texte de l’USM, à la fois men­son­ger et d’une arro­gance folle, il en dit long sur la dégra­da­tion des ins­ti­tu­tions. Et sur la façon dont la haute hié­rar­chie judi­ciaire se vit et envi­sage ses propres pou­voirs. Déta­chés des ins­ti­tu­tions répu­bli­caines et de leur fonctionnement.

La suite