Que reste il ?

Par Frédéric Winkler « Les économistes on les appellera à l'heure des comptes, pas pour parler de l'homme » disait Jean Anouilh. Les maux dont nous souffrons restent principalement les mêmes…

Hommage à Pierre Debray

Par Olivier de Lérins Au moment ou l'Action française du XXI° siècle se porte en pointe du combat écologique, il est urgent de relire Pierre Debray.  Lui qui fut l'un…

Francophonie

Par Frédéric Wincler « Le racisme répugne à l'esprit Français » disait J.P.Maxence. Une ouverture plus vaste dans un partenariat avec les pays du Tiers-Monde serait bénéfique, pays qui verraient avec…

État-major et dissidences

Par Philippe Germain A peine Jean III doit-il assumer sa charge qu'il va assister à l'effondrement de la stratégie conservatrice déployée par l'Action française depuis 1919. Le royalisme va subir…

L’Homme dans l’Urbanisme

Par Frédéric Winkler « Nous sommes entrés dans un hiver où l’on construit des maisons sans cheminée, des villages sans jardins, des nations sans passé » (Jean Mabire, Les solstices :…

Une pensée politique pour l’an 2050

Par Christian Tarente Ne boudons pas notre plaisir, Maurras a été à la fête malgré le stupéfiant développement maurrassophobique. Il continue d'ailleurs de l’être lorsque deux intellectuels du niveau de…

La Chronique de Frédéric WINKLER

Libertés, des racines à la Quête  TERE DE FRANCE, MULT ESTES DULZ PAIS (Chanson de Roland) Lanza del Vasto disait : « Tais-toi beaucoup pour avoir quelque chose à dire…

Vers une écologie intégrale

Par Philippe Germain Quelle écologie pour demain ? 10,00€ , Éditions de Flore, 163 pages, janvier 2020. Préface de Jacques de Guillebon. Voici donc le cinquième titre de la jeune…

L’important « capital » royaliste

Par Philippe Germain Depuis 1924 le duc de Guise était devenu dauphin suite au décès de Montpensier, frère de Philippe VIII. Considérant problématique la restauration de la monarchie, il s'est…

Chronique Critique des idées

Par Gérard Leclerc Les nouveaux enfants du siècle La société bouge. La France évolue très vite. De nouvelles générations se lèvent. Et les cadres d'Action française doivent être en éveil…