Macron, le président des nomades

La vie politique de chaque pays est naturellement rythmée par la discussion et l'adoption par le Parlement du budget de la nation puisque c'est lui qui décide des grands engagements annuels et pluriannuels de l'État. Ou, devrions-nous dire plutôt, « était naturellement rythmée », puisque, depuis l'adoption sous Sarkozy, en 2011,…

Le cynisme européiste d’Emmanuel Macron

« Une Europe souveraine, unie, démocratique » : le titre du discours de Macron à la Sorbonne, le 26 septembre, suffit à prouver le tour de passe-passe, comme hier la « fédération d'États-nations » inventée par Jacques Delors – une fausse synthèse d'éléments inconciliables pour faire passer la pilule. Selon Delors, une Europe fédérale…

À tribord toute  ?

Où va la droite ? Ou, plutôt, les droites ? puisqu'il existe toujours plusieurs partis qui s'en réclament… ou refusent de s'en réclamer pour ne plus être qualifiés d'extrêmes. Tel est le cas du Front national, qui persévère dans une posture post-gaullienne que lui dispute Nicolas Dupont-Aignan. Mais justement, le politologue…

Valérie Pecresse

Maurras, de Gaulle et Les Républicains

Lettre ouverte à Madame Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France, selon laquelle « ce qui fait la force d'âme de la droite » serait « d'avoir toujours préféré Charles de Gaulle à Charles Maurras ».   Chère Madame Pécresse, vous cherchez à exister : comment vous en vouloir à un moment ou cela semble si difficile…

François, pape philanthrope

Le milliardaire et « philanthrope » George Soros semble avoir trouvé dans le pape François un concurrent redoutable en matière de surenchère immigrationniste. Car si les vingt et une mesures, qui peuvent être tirées du message papal publié le 21 août dernier, pour la journée mondiale du migrant et du réfugié du…

Le petit soldat

L'élection d'Emmanuel Macron devait ouvrir une ère nouvelle : elle se contente d'aggraver les défauts de l'ancienne sans qu'il faille attendre du nouveau pouvoir la volonté de répondre aux défis qui se posent à notre pays. Entre enfumage et brutalité, le but désormais avoué est au contraire d'achever la société…

Le problème Macron

Emmanuel Macron serait-il déjà en train de perdre le crédit très relatif qu'il avait auprès des Français ? En tout cas, l'affaire Pierre de Villiers laissera des traces. Et pas seulement auprès de l'armée, envers laquelle, pourtant, Macron avait entamé un travail de séduction dès son intronisation, lorsqu'il avait…

Macron à Versailles  : le Grand Mamamouchi

Emmanuel Macron a-t-il le sens de la mesure ? Saura-t-il ne pas aller trop loin ? Son discours de Versailles, devant le Congrès, n'a pas eu l'effet escompté : la presse oligarchique elle-même, qui a pourtant fait en grande partie son élection mais envers laquelle il se montre désormais ingrat, la tenant…

Marine droit dans le mur

Droite ou gauche : le populisme doit choisir. « Et ça continue encore et encore », chantait Francis Cabrel circa 1990. C'est un peu l'impression que donnent les derniers échos concernant Marine Le Pen, comme ceux du Parisien du 20 juin. En effet, alors que les avis sont unanimes dans le camp national pour…

Macron  : hydre tyrannique ou dictateur éclairé  ?

Entre pâmoison macrophile et hostilité de principe, posture commune aux contempteurs habituels (surtout du côté du FN, des Républicains ou des socialistes qui n'ont pas encore franchi le Rubicon), reste-t-il une zone, ni trop blanche, ni trop noire, une zone d'incertitude (comme aurait dit Michel Crozier) où la bienveillance…