Macron : hydre tyrannique ou dictateur éclairé ?

Entre pâmoison macrophile et hostilité de principe, posture commune aux contempteurs habituels (surtout du côté du FN, des Républicains ou des socialistes qui n'ont pas encore franchi le Rubicon), reste-t-il une zone, ni trop blanche, ni trop noire, une zone d'incertitude (comme aurait dit Michel Crozier) où la bienveillance…

Macron : un colosse aux pieds d’argile

Lorsque paraîtront ces lignes, toutes les analyses auront été déjà faites et toutes seront justes. Oui, cette abstention historique exprime le raz-le-bol des Français de plus d'une année de campagnes électorales et de scrutins – primaires comprises –, mais traduit également l'absence d'engouement pour le président nouvellement élu. Non, en…

De Bourlanges à Maurras

Qu'elle soit légitime ou non, force est de constater que la défiance suscitée par le Brexit nourrit la critique de la démocratie. Le vote en faveur du Brexit a mis Londres dans l'embarras, suscitant les railleries de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne : « ce que je ne comprends pas »,…

Législatives : en marche fatale

Si Emmanuel Macron n'obtient pas la majorité absolue, le 18 juin prochain, au soir du second tour des législatives, ce ne sera pas la faute des média de l'oligarchie, qui n'ont jamais autant invoqué l'« esprit des institutions » pour vendre aux Français leurs candidats. Certes, Macron ne bénéficie pas de ce…

Élection d’Emmanuel Macron : les clefs d’une victoire en trompe-l’œil

Tout ça pour ça, serait-on tenté d'affirmer si l'on devait résumer cette élection présidentielle par laquelle, indéniablement, la France a manqué son rendez-vous avec l'histoire. Comme si, finalement, ataraxie rimait avec apathie, changement avec continuité. Sur le plan de la philosophie politique, ce scrutin n'interroge pas moins la notion…

Le Prince était là…

Nous ne nous lasserons jamais de le répéter : le désespoir en politique est une sottise absolue. Une nouvelle preuve nous en a été fournie ce samedi 13 mai 2017. Alors que, hélas, le dimanche précédent, le pire n'avait pu être évité pour la France avec l'élection de Macron, c'est rue…

Macron : l’anti-France

Tout est donc finalement très vite rentré dans l'ordre, après des primaires saluées il y a quelques semaines encore comme le nouvel horizon indépassable de la vie politique française et dont désormais, à droite comme à gauche, on ne souligne plus que les effets pervers. À savoir le rejet…

Nicolas Dupont-Aignan : entretien à L’Action Française 2000

En novembre 2016, alors qu'il visait encore l'Élysée, Nicolas Dupont-Aignan avait accordé un entretien à L'Action Française 2000. Il a désormais Matignon pour objectif, à la faveur d'une alliance avec Marine Le Pen. Avec toujours la gaullisme comme « boussole » ? …

Nicolas Dupont-Aignan : « Nous avons désormais un monarque d’opérette »

Maire d'Yerres, député de l'Essonne, président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, cinquante-cinq ans, est candidat à l'élection présidentielle. Républicain, « gaullien plus que gaulliste », il n'est pas royaliste mais dit vouloir l'indépendance de son pays et le rassemblement des Français. Votre parti Debout la République est devenu Debout la France…

Le populisme vu de gauche

Chantal Mouffe prône « une radicalisation de la démocratie ». Chantal Mouffe est une philosophe post-marxiste. Ses idées et celles de son défunt compagnon Ernesto Laclau (La Raison populiste, éditions du Seuil, 2008) sont réputées influencer Podemos en Espagne et Jean-Luc Mélenchon en France. Pour elle, la « classe ouvrière » n'est plus celle…