You are currently viewing Lycéens, dé !

Lycéens, dé !

Par Jeanne Estérelle

Déra­ci­nés,

La Répu­blique vous a trans­plan­tés, du lycée-caserne au lycée-infirmerie,

déshé­ri­tés, l’ignorance vous bâillonne,

débraillés, vos habits poli­tiques interdits !

déses­pé­rés, vous errez dans un men­songe inodore,

dégé­né­rés, sai­gnés de l’amour dénaturé,

déba­gou­leurs des idéo­lo­gies vieillottes,

Beu­vez doncques !

d. démas­quez,

d. res­pi­rez,

d. humez,

d. semez,

d. fleu­rez,

d. par­fu­mez,

d. plan­tez,

d. aimez,

d. dési­rez

d. cher­chez,

d. inves­ti­guez,

d. trou­vez,

d. tou­chez,

d. embras­sez,

d. appre­nez,

d. étu­diez,

d. lisez,

d. sachez qu’elle a répon­du à ses geô­liers : « Je n’accepte pas cette défense ; si je m’évadais, jamais per­sonne ne pour­rait me blâ­mer d’avoir enfreint ou vio­ler ma foi. »

d. éva­dez-vous !