You are currently viewing Au cinéma : Les Misérables

Au cinéma : Les Misérables

Par Guilhem de Tarlé

Les Misérables, un film français, réalisé par Ladj Ly, avec Damien Bonnard (Stéphane alias Pento, qui intègre la BAC de Montfermeil), Alexis Manenti (Chris, le chef), Djebril Dier Zonga (Gwada, le coéquipier) et Issa Perica (Issa, un « jeune »).

J’ai longuement évoqué ces Misérables dans mon palmarès 2019 pour dire que je n’appartiendrai pas aux 2 millions d’entrées enregistrées pour un film placé alors par la presse « dans les quatre plus grands succès » de l’année. Je redoutais une caricature de l’œuvre de Victor Hugo à la sauce banlieue, black-blanc-beur…


J’avais tort… En fait, c’est l’histoire d’un lion…


et, en tout cas,  c’est peut-être même parce que Macron en a été, paraît-il, « bouleversé », que nous vivons subissons ce que nous subissons aujourd’hui…

Une alerte sur mon smartphone m’informe de 40  nouveaux « clusters »,  foyers de contamination de la Covid 19… de qui se moque-t-on ?
Combien y a-t-il de ces autres « clusters », ces foyers de contamination de guerre civile ?


Combien y a-t-il de quartiers, de banlieues, de “zones de non droit”, de “territoires perdus de la République ” – comme ils disent – où se déroulent les scènes de guerre que Ladj ly filme à Montfermeil dans le 93 ?


Je parlais de “docu-fiction” à propos de la “Perfect candidate“… je crains qu’il ne faille signaler un véritable documentaire avec ces Misérables du “9-3”.
Un film d’une violence rare dont on ressort la peur au ventre… un film qu’il faut voir quand les médias officiels veulent vous terroriser, vous empêcher de penser et vous soumettre, un genou à terre, devant un « c…ard de virus ».
Arrêtons cette mascarade, ne nous cachons pas derrière nos “loups” et regardons la réalité en face…


ça ne se passe pas à Alger,  comme il y a 60 ans, ni à Ryad, ni à Damas, ni à Tripoli, ni à Téhéran, ni à Beyrouth… Mais à côté de chez nous… chez nous.


PS : vous pouvez retrouver ce « commentaire » et 500 autres sur mon blog Je ciné mate.