Art et Essai : Cuban Network

Art et Essai : Cuban Network

Par Guilhem de Tarlé

Cuban Network, un film d’Olivier Assayas, en VOSTF, avec Penélope Cruz et Édgar Ramirez, adapté de l’ « Affaire des espions cubains » dans les années 1990, et du livre « Les derniers soldats de la guerre froide » (2011) de Fernando Morais.

Cuban Network, comme toutes les affaires et les films d’espionnage, c’est compliqué, et on ne comprend pas tout. C’est d’autant plus compliqué que, anti-communiste primaire, je suis d’instinct du côté de celui qui fuit le pays et le régime, même si j’ai été choqué, à tout le moins déçu, qu’il abandonne femme et enfant… Mais, après tout, celle-ci souhaite le succès de la Révolution, et le considère comme “déserteur et traître”.

Je n’en dirai pas plus, sauf le paradoxe de ce film qui, au demeurant, s’affiche castriste et s’apitoie sur le sort de ses agents communistes.
Intéressant, en tout cas, de prendre conscience de la déception des Cubains qui n’ont pas vu leur gouvernement tomber avec la chute du mur de Berlin et la désintégration de L’URSS ;

intéressant aussi de se dire que les touristes à Cuba sont des «  idiots utiles  », pour ne pas parler de “collabos” du régime.
Bref, un bon film d’action avec la jolie Penélope Cruz.