Ciné­ma, film en salles – • 1917

Ciné­ma, film en salles – • 1917

Ciné­ma, film en salles – • 1917 – JE SUIS FRANÇAIS

Par PIERRE BUILLY

Ser­vice inutile.

Je vais peu voir en salles les films qui font l’actualité, parce qu’ils s’envolent sou­vent comme fumée légère et ne laissent aucune trace. Mais toute pra­tique peut connaître des excep­tions, à cause d’un empor­te­ment média­tique ou de l’incitation de quelqu’un en qui j’ai confiance. C’est ain­si que je suis allé voir « 1917 ».

6 avril 1917. Le front de la Somme où, l’année pré­cé­dente, a eu lieu une des tue­ries les plus san­glantes de la Grande guerre. Les posi­tions se sont sta­bi­li­sées, mais les cra­que­ments se font entendre au sein même des puis­sances bel­li­gé­rantes. Qui va lâcher le pre­mier ? Le 6 avril 1917, c’est aus­si l’entrée en guerre offi­cielle des États-Unis au côté des Alliés ; on per­çoit que l’apport de leurs troupes va être déci­sif lorsqu’elles arri­ve­ront à plein régime. Il est vital pour l’Allemagne de faire bou­ger les lignes, de dimi­nuer la lon­gueur du front et de s’adosser aux posi­tions for­ti­fiées de la Ligne Hin­den­burg, vaste sys­tème défen­sif de 160 kilo­mètres de long.

La suite