Quand les révolutionnaires français voulaient abolir la galette des Rois

Quand les révolutionnaires français voulaient abolir la galette des Rois

Quand les révolutionnaires français voulaient abolir la galette des Rois

Dans la salle du Manège, le 30 décembre 1792 quelques mois après la prise des Tuileries et quelques semaines avant que Louis XVI ne soit guillotiné, Pierre Louis Manuel, député de la Seine s’avance devant les membres de la Convention nationale et déclare :

« J’ai à vous proposer, en mon nom, un décret fort court et qui ne peut pas souffrir de difficulté. Je demande que la Convention décrète qu’aucun ministre, de quelque culte que ce soit ; ne pourra célébrer des fêtes, sous le nom de fête des rois. Ces fêtes sont anti-civiques et contre-révolutionnaires. »

Nous retrouvons un arrêté de la commune de Paris daté du 30 décembre 1791 qui tente de rebaptiser la fête des rois en “fête du bon voisinage”, “fête des philosophes” ou encore “fêtes des sans culottes”

La suite