You are currently viewing La traque des gènes

La traque des gènes

Par Gérard Leclerc

La traque des gènes – France Catholique 

Le débat par­le­men­taire sur le pro­jet de loi bioé­thique n’a pas sus­ci­té le même écho que celui qui avait pré­cé­dé le vote de la loi Tau­bi­ra sur le mariage pour tous. On s’en est féli­ci­té du côté gou­ver­ne­men­tal, où l’on sou­hai­tait ce que l’on appe­lait « un débat apai­sé ». Apai­sé, le fut-il de façon si évi­dente ? Je n’en suis pas sûr du tout, car il s’y est dit, pré­ci­sé­ment du côté gou­ver­ne­men­tal, un cer­tain nombre d’énormités dignes, aurait dit Léon Bloy « de faire hen­nir les constel­la­tions ». Il fau­drait ain­si col­lec­tion­ner les pro­pos de Mme Buzyn ou de M. Tou­raine qui nous ont assé­né, par exemple, que ce n’est plus le fait de don­ner nais­sance à un enfant qui qua­li­fiait le titre de mère, mais celui d’avoir un pro­jet d’enfant. Il fau­drait prendre le temps de démon­ter la logique et la phi­lo­so­phie de ce genre de décla­ra­tions, qui, en d’autres temps, auraient fait dres­ser les che­veux sur la tête de tous les gens sen­sés. Pour en prendre conscience, je ren­ver­rai, une fois de plus à un ouvrage auquel j’accorde la plus grande impor­tance, celui de Jean-Fran­çois Braun­stein sur, « la phi­lo­so­phie deve­nue folle » (Gras­set).

La suite