Vincent Lambert : la cour d’appel de Paris ordonne la reprise des traitements

Vincent Lambert : la cour d’appel de Paris ordonne la reprise des traitements

Rebondissement inattendu dans l ‘affaire Vincent Lambert : la cour d’appel de Paris a ordonné lundi soir la reprise des traitements.

L’interruption des traitements visant à maintenir en vie Vincent Lambert, tétraplégique depuis un accident de la circulation en 2008, avait débuté le jour-même, une décision médicale qui avait provoqué la colère de ses parents, dont les chances de faire stopper « cette folie » s’amenuisaient.

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), qui les avait déboutés le 30 avril, avait de nouveau rejeté lundi leur demande, faute d' »élément nouveau ». Et le président Emmanuel Macron, à qui ils avaient écrit pour l’implorer d’intervenir, avait répondu dans la journée qu’il ne lui « appartient pas de suspendre » l’arrêt des traitements, décidé, « en conformité avec nos lois », à quelques jours des élections européennes.

La suite