Le CFCM adopte une « charte de l’i­mam »

Le CFCM adopte une « charte de l’i­mam »

La charte appuie l’au­to­ri­té de l’i­mam au sein de la mos­quée ( ici, la grande mos­quée de Stras­bourg). Cré­dits pho­to : © Vincent Kess­ler / Reu­ters

Le Conseil fran­çais du culte musul­man recom­mande aux chefs reli­gieux de signer ce docu­ment qui sou­ligne l’im­por­tance des valeurs répu­bli­caines et prône un « islam du juste milieu ».

C’é­tait dans l’air depuis des mois, mais les dif­fé­rentes fédé­ra­tions de l’is­lam de France avaient du mal à trou­ver un accord sur un sujet aus­si déli­cat que celui du sta­tut de l’i­mam. Réuni en bureau le mer­cre­di 29 mars, le Conseil fran­çais du culte musul­man (CFCM) a fina­le­ment mis en place une « charte de l’i­mam » pour la France. Ce docu­ment devrait être signé par les imams qui exercent sur le ter­ri­toire natio­nal. Mais la par­tie est loin d’être gagnée sur ce point.

« L’i­mam pro­clame » son « atta­che­ment pro­fond aux valeurs uni­ver­selles qui fondent notre Répu­blique ain­si que l’at­ta­che­ment au prin­cipe de Laï­ci­té »

Extrait de la charte

L’ar­ticle phare de ce texte, sur les douze qu’il contient, est celui qui porte sur la laï­ci­té, ques­tion contro­ver­sée par plu­sieurs cou­rants sala­fistes en par­ti­cu­lier. Ain­si, « par la signa­ture de la pré­sente Charte, l’i­mam pro­clame » son « atta­che­ment pro­fond …

La suite