Lettre ouverte de l’inventeur de la « Clause Molière » à Benoît Hamon

Crédits photo : OZAN KOSE/AFP Lors de la présentation de votre projet le 16 mars dernier, vous avez semblé rejoindre les rangs de ceux qui veulent que l'argent public serve nos territoires et nos emplois. Pour beaucoup de Français, il s'agit d'une orientation nécessaire, souvent bien tardive, mais toujours bien…