Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Elections, piège à cons ?

Il y a un peu plus de 50 ans, Daniel Cohn-Bendit et ses amis criaient « élections, piège à cons », et de Gaulle remportait celles qu’il avait convoquées pour le mois de juin 1968, confirmant aux yeux des royalistes aussi que le salut ne viendrait pas des urnes : la majorité…

« La monarchie permettrait de rétablir les équilibres et de garantir les libertés »

Le prince Jean de France, nouveau comte de Paris, est intervenu à plusieurs reprises dans le cours de la Semaine Sainte sur différents organes de presse – Le Figaro, L’écho républicain – pour dire son souci de la France, après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris. C’est ce…

Clarifications

On doit à Emmanuel Macron et à ses ministres plusieurs clarifications importantes. Je ne parle pas de ses envolées lors du débat avec les intellectuels, où les « externalités climatiques négatives » rejoignaient les « impacts négatifs d’un système productif » annihilant sans doute le « pouvoir d’évaluation des politiques…

Le royalisme

Le Roi, tout le monde en parle, personne n’en veut. Tel semble être le maître mot de la vie politique française depuis deux siècles. De la Contre-Révolution, en passant par les diverses restaurations et révolutions – toujours sanglantes et manquées – du XIXe, jusqu’à la constitution de la Ve…

Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Ce Système dont nous ne voulons plus…

En juin 1980, le journal Royaliste titrait, sur fond de Marianne vacillante : « Qui croit encore au système ? » : nous étions en pleine Giscardie, et les contestations restaient vives, dans le même temps que les Gauches s'apprêtaient à accéder au pouvoir, pour la première fois sous la Cinquième République, et…

Les eurocrates contre l'Italie

Italie : l’Europe contre les peuples

Le chef de gouvernement désigné, Giuseppe Conte, a renoncé à devenir président du Conseil. Ici à Rome, le 23 mai 2018. SIPA. AP22204946_000013 Sergio Mattarella, président de la quatrième économie européenne, a donc pris la lourde responsabilité de bloquer le processus démocratique en Italie. Il s’est, en effet, opposé à…

Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Quand les populismes fleurissent en Europe.

L'Union européenne est actuellement traversée, nous dit-on avec un brin d'effroi sur toutes les chaînes de radio et de télévision, par un courant qualifié de populiste qui, de la Hongrie à l'Allemagne, de la Pologne à l'Italie, semble tout bouleverser ou, du moins, bousculer les habitudes des démocraties occidentales,…

Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Les citoyens majeurs et les institutions politiques. Partie 3 : Monarchie et synthèse démocratique.

Pour poursuivre le débat sur la question de la démocratie et de sa supposée inadéquation avec la Monarchie politique évoquée par mon jeune interlocuteur, il me faut compléter la définition de la démocratie même par son application « représentative », c'est-à-dire la pratique courante (et quasiment exclusive, hormis le…

Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Les citoyens majeurs et les institutions politiques. Partie 2 : La possibilité de la démocratie directe en Monarchie fédérative.

Mon jeune interlocuteur signale l'incompatibilité qui existe, selon lui, entre des institutions monarchiques (et dans le cas de la France, royales, héréditaires par ordre de primogéniture) et la démocratie : « (…) Le « délice » de pouvoir, en tant que citoyen, prendre les rênes d'une nation pour faire advenir un peuple d'êtres…

Articles royalistes de jean-Philippe Chauvin

Les citoyens majeurs et les institutions politiques. Partie 1 : Quand la République confisque les libertés concrètes.

Un jeune interlocuteur m'interpelle courtoisement sur la double question de l'institution monarchique et de la démocratie, et me signale son désaccord avec mon royalisme : « Je ne suis pas royaliste et je pense que le devenir des peuples est celui de la majorité et non celui de rester un peuple…