Le populisme, stade suprême de la démocratie  ?

Alain de Benoist, avec la clarté didactique et la fluidité stylistique qu'on lui connaît, nous gratifie d'un essai substantiel sur ce qu'il appelle le « moment populiste », laissant peut-être sous-entendre que le populisme annonce davantage une nouvelle ère politique que l'avènement véritable d'un peuple tout-puissant qui se substituerait aux élites…