L’abandon des chiffres romains par le Musée Carnavalet …

L’abandon des chiffres romains par le Musée Carnavalet …

En 32 ans, la farce est deve­nue la réa­li­té ! Le Louvre avait déjà renon­cé aux chiffres romains pour dési­gner les siècles dans ses car­tels et pan­neaux expli­ca­tifs. Le Figa­ro dit que le musée Car­na­va­let, consa­cré à l’histoire de Paris des ori­gines de la ville à nos jours, les a aus­si éli­mi­nés pour les rois. Louis-croix-V-bâton… 

De moins en moins de gens savent lire les chiffres romains. Une res­pon­sable de Car­na­va­let affirme : « Nous ne sommes pas contre les chiffres romains… » Ouf ! « … mais ils peuvent être un obs­tacle à la compréhension. »

Sachant qu’une écra­sante majo­ri­té des jeunes visi­teurs ignore aus­si ce qu’est une annon­cia­tion ou une des­cente au tom­beau, on n’a qu’à car­ré­ment déga­ger les tableaux !

La suite