You are currently viewing Mat­thieu Fau­cher : « Le pro­blème, c’était la Bible. À leurs yeux, la Bible ne devait pas mettre les pieds à l’école »

Mat­thieu Fau­cher : « Le pro­blème, c’était la Bible. À leurs yeux, la Bible ne devait pas mettre les pieds à l’école »

Mat­thieu Fau­cher, ins­ti­tu­teur à Mali­cor­nay, dans l’Indre, avait été sus­pen­du en 2017 par son direc­teur aca­dé­mique pour avoir fait étu­dier la Bible à ses élèves de CM1/CM2. Accu­sé de pro­sé­ly­tisme, dont il s’est tou­jours défen­du, il mène, depuis, une bataille judi­ciaire contre le minis­tère de l’Éducation natio­nale. La cour d’appel admi­nis­tra­tive de Bor­deaux vient de lui don­ner enfin rai­son, écar­tant tout soup­çon de pro­sé­ly­tisme et de faute pro­fes­sion­nelle. Il revient avec nous sur ces quatre ans de com­bat face à une ins­ti­tu­tion défec­tueuse et à cer­tains de ses élé­ments idéologues.

Alors que la cour d’appel admi­nis­tra­tive de Bor­deaux vient de vous don­ner rai­son, quatre ans après le début de ce qui devien­dra « l’affaire Mali­cor­nay », com­ment vous sen­tez vous ?

Je me sens très heu­reux et plein d’espoir pour la suite. Je pense que cette vic­toire va en ame­ner d’autres. C’est une des rares bonnes nou­velles de cette année 2020 !

La suite