La méta­mor­phose de Michael Lonsdale

La méta­mor­phose de Michael Lonsdale

La mort du grand acteur aux mul­tiples talents qu’était Michael Lons­dale sus­cite de mul­tiples témoi­gnages admi­ra­tifs. On évoque, à juste rai­son, sa foi chré­tienne pro­fonde. Mais cette foi, Michaël l’avait décou­verte au milieu de sa vie en vivant une véri­table métamorphose.

En appre­nant hier après-midi la mort de Michael Lons­dale, dif­fé­rentes images me sont reve­nues en tête. Je le revois en divers lieux pri­vi­lé­giés où il était par­fai­te­ment lui-même. À Paray-le-Monial au milieu de ses amis de la com­mu­nau­té de l’Emmanuel, à l’église Saint-Ger­vais de Paris, telle nuit de Pâques, dans un stu­dio de Radio où nous échan­gions sur Charles Péguy après avoir assis­té à une mémo­rable repré­sen­ta­tion du Mys­tère de la cha­ri­té de Jeanne d’Arc. D’autres qui l’ont côtoyé beau­coup plus que moi seraient à même de par­ler beau­coup mieux de sa per­son­na­li­té, de sa cor­dia­li­té, de sa foi. D’ailleurs leurs témoi­gnages ne cessent de se mul­ti­plier sur les réseaux sociaux, et j’en suis très heureux.

Retrou­vez la suite ici.