Ile de France : Cercle de Flore

Ile de France : Cercle de Flore

Date / Heure
Date(s) – 16/10/2020
20:00 – 22:00


Le dan­ger du coro­na­vi­rus ne réside pas seule­ment, et peut-être pas prin­ci­pa­le­ment, dans sa létha­li­té. Il se situe éga­le­ment dans ses consé­quences poli­tiques et anthro­po­lo­giques : l’ac­crois­se­ment de la sur­veillance et du télé­tra­vail, le sacri­fice des liber­tés au nom de la seule conser­va­tion d’une vie alié­née. « Vivre long­temps, mais d’une vie étri­quée, pas­teu­ri­sée, mal­thu­sienne, confi­née donc, sou­mise au bio­pou­voir médi­cal et vac­ci­nal. » Pour­tant, la pan­dé­mie peut aus­si et devrait être l’oc­ca­sion d’une révolte contre le capi­ta­lisme mon­dia­li­sé et le tech­ni­cisme débri­dé, dont elle est la consé­quence. Une révolte en faveur d’une éco­lo­gie inté­grale, sou­cieuse non seule­ment de plan­ter des arbres, mais d’en­ra­ci­ner des hommes.

« Et si la pan­dé­mie nous avait vac­ci­nés contre la mon­dia­li­sa­tion ? », telle est la ques­tion que nous pose­ra Fran­çois Bous­quet, ven­dre­di 16 octobre à 20h00, en pré­sen­tant son der­nier livre « Bio­po­li­tique du coro­na­vi­rus ».

Une séance de dédi­cace ain­si qu’un buf­fet sui­vront la confé­rence, dans le res­pect évident des gestes bar­rières.

Le ven­dre­di 16 octobre à 20h00
10 rue Croix des Petits Champs, 75001 Paris
Métro 1 et 7 : Palais Royal – Musée du Louvre
PAF (confé­rence + buf­fet) : 10€ (5€ pour lycéens, étu­diants et chô­meurs)