Colloque Je suis royaliste pourquoi pas vous?

Grand week-end d’Action française

L’Action française organisait durant le week-end des 7 et 8 mai 2016 un grand colloque sur le thème « Je suis royaliste, pourquoi pas vous ? » et son cortège traditionnel d’hommage à Jeanne d’Arc. Ces deux événements ont été un franc succès.

Le colloque – pensé avec l’habituelle exigence intellectuelle de l’Action française – proposait un réel et authentique partage d’idées entre royalistes et républicains. Etaient réunis une vingtaine d’invités prestigieux tels que le constitutionnaliste Frédéric Rouvillois, le journaliste Gérard Leclerc, le philosophe Yves-Marie Adeline, le député de Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, le maire de Béziers Robert Ménard (en duplex), ou le vice-président de Debout La France Dominique Jamet, qui ont permis des échanges de haute volée.

Que reste-t-il des idéaux politiques et philosophiques de la République à l’heure où l’échec du régime actuel est de plus en plus dénoncé ? Quel est le réel sens des fameuses « valeurs de la République » ? Comment rétablir une confiance tangible entre la nation et l’Etat ? Comment restaurer un gouvernement légitime, véritablement soucieux du Bien Commun ? Telles sont certaines des questions qui ont été débattues et auxquelles il a été possible d’apporter un début de réponse.

Si près de 600 personnes se sont présentées durant l’après-midi pour assister à cette grande réunion, la retransmission en direct a également été très appréciée – plus de 3500 vues le jour même sur YouTube – et le hashtag #JeSuisRoyaliste s’est haussé en tête des tendances sur Twitter et a touché près de 500.000 twittos.

Le lendemain, c’est devant les 700 personnes venues rendre hommage à Jeanne d’Arc que le secrétaire général de l’Action française François Bel-Ker a rappelé que « Jeanne est l’illustration vivante de l’espérance politique », « la décomposition intellectuelle, l’individualisme forcené, le communautarisme [n’étant] pas des fatalités ».