CMRDS 2017

CMRDS 2017 : Formation Intégrale

Cette année encore, le Camp d’été Maxime Réal del Sarte fut un succès. Le superbe Château d’Ailly dans le pays Roannais a accueilli de nombreux militants et sympathisants d’Action Française du 20 au 27 Août pour une semaine de formation et de franche camaraderie dans une ambiance studieuse, mais pas trop !

Dès le dimanche soir, les campeurs sont au rendez-vous. Retrouvailles et discussions animées près du bar pour faire connaissance font monter l’effervescence. La nouvelle génération de camelots a atteint un stade de maturité, personne n’est ici par hasard : nous portons tous le même projet. Premier dîner festif rythmé de chants traditionnels, la semaine à venir se présente sous les meilleurs auspices.

 Le lendemain matin, rendez-vous à 8h00 sous le drapeau. Antoine Berth, porte-parole et chef de camp, nous donne quelques directives et informations sur le déroulement du camp avant d’entonner notre hymne, la Royale. Il en sera de même les jours suivants. Après le petit-déjeuner, les équipes sont formées et un questionnaire répartit les campeurs par groupe de niveau débutant et confirmé. La semaine de formation autour du thème de l’avènement du Projet Capétien pour la France peut commencer.

Les journées sont toutes organisées selon le même planning : le matin deux conférences magistrales pour tous, repas convivial le midi, cercle de réflexion en groupes de niveau puis ateliers militants l’après-midi avant de finir la journée sur une note sportive. Le soir place aux banquets habituels ou chants et rires ont toute leur place, avant de se retrouver au bar pour continuer la soirée dans la joie.

 La formule diffère peu des années précédentes, mais un cap est franchi. Les intervenants choisis nous délivrent des réflexions d’une grande qualité. L’organisation bien ficelée met l’accent sur la cohésion : les équipes sont assignées chaque jour à des tâches logistiques comme le ménage ou les services à table pour assister l’irremplaçable équipe d’intendance, les groupes de réflexion et d’atelier sont de taille humaine, les activités sportives à la carte entre sports collectifs, boxe et renforcement musculaire. Ce qui change, c’est l’aspect professionnalisant que prend la formation militante. Des ateliers vidéo, graphisme, journalisme, communication, régie et service d’ordre étaient proposés, afin que chaque section puisse avoir un spécialiste dans chacun de ces domaines.

Tout au long de la semaine, l’ambiance est chaleureuse, remplie de sourires complices et de discussions animées. Elle a battu son plein en fin de semaine, jeudi soir avec un banquet endiablé, vendredi avec l’organisation d’un blind test et samedi avec une soirée des plus dansantes, avant de se quitter.

Le CMRDS nous a offert à nouveau une expérience militante formatrice tant au niveau de l’esprit que du cœur. Avec un tel bagage, l’année militante ne pourra être qu’exceptionnelle. C’est certain, la nouvelle génération d’Action Française pense clair, et marche droit !