Emmanuel Macron en Corse le 7 février 2018

Macron en Corse : un jacobin au service de Bruxelles

Pourquoi aurions-nous à prendre parti pour Macron contre les prétendus « nationalistes » corses, ou, au contraire, pour les seconds contre le premier ? Le succès récent, aux premières élections territoriales de la nouvelle collectivité, des autonomistes (représentés par Simeoni) et des indépendantistes (représentés par Talamoni) sous la marque déposée «…

De la Catalogne à la Corse  : vers l’éclatement des nations  ?

L'heure serait-elle à l'éclatement des États-nations ? Voire de toute structure politique un peu importante ? Le moins qu'on puisse dire est que nos médias ne font pas dans le détail, en amalgamant des situations qui, pourtant, n'ont pas grand-chose à voir entre elles. Comparaison n'est pas raison, et faire des…