L'extreme gauche et la violence politique

Golnadel : « Qui enquêtera sur la violence de l’extrême-gauche ? »

Les Black Blocs, groupuscule d'extrême-gauche connu pour sa violence, lors de la manifestation du 1er mai 2018 à Paris. Philippe Wojazer/REUTERS Gilles-William Golnadel déplore la bienveillance de nombreux médias à l'égard de la violence des groupuscules d'extrême-gauche, alors que celle de l'extrême-droite fait désormais l'objet d'une commission d'enquête parlementaire. Je soutiens…