You are currently viewing De nom­breuses réac­tions d’indignation après l’allocution présidentielle

De nom­breuses réac­tions d’indignation après l’allocution présidentielle

« Je ne me ferai pas vac­ci­ner ! Plus il insiste, plus il ren­force mes convic­tions. » « Je suis méde­cin et me ferai jamais piquer. » Depuis l’allocution d’Emmanuel Macron, lun­di soir, et ses décla­ra­tions liber­ti­cides, la twit­to­sphère est en ébul­li­tion. Dans le même été, les citoyens apprennent donc que la PMA pour toutes sera rem­bour­sée avec leurs impôts mais qu’ils devront payer un test PCR (ou se faire vac­ci­ner) s’ils veulent boire un verre ou sim­ple­ment prendre le train pour aller tra­vailler. « Nous n’aurons pas de pass sani­taire au quo­ti­dien, pour les cafés ou les res­tau­rants en France. Ce serait exces­sif, nous ne vou­lons pas d’une socié­té à deux vitesses », répé­tait pour­tant le ministre Clé­ment Beaune, le 12 mai dernier.

Si, dans les minutes qui ont sui­vi l’intervention pré­si­den­tielle, Doc­to­lib a été pris d’assaut par des Fran­çais qui n’ont plus le choix ou les moyens de résis­ter – plus de 925.000 ren­dez-vous ont été enre­gis­trés, lun­di soir, sur le site -, nom­breux sont ceux qui appellent à la révolte, la grève ou la démission.

La suite