You are currently viewing Êtes-vous prêt pour le transracialisme ?

Êtes-vous prêt pour le transracialisme ?

Jadis, Michael Jack­son devint blanc. Il était frap­pé de viti­li­go, une mala­die au nom étrange qui dépig­mente l’épiderme. D’aucuns sou­tiennent que sa car­rière incar­na la réduc­tion au néant de la notion de race. Après qu’il tré­pas­sa, gor­gé d’anesthésiants dans son manoir, l’émoi fut tel que même dans l’hexagone, ses tubes furent repas­sés en boucle sur les ondes au point d’en écœu­rer ceux qui jusqu’alors, n’avaient rien contre lui. 

« Je suis un Coréen non binaire ! »

Il y a six ans, la notion de race fit à nou­veau trem­bler l’Amérique du Nord, pour colo­ni­ser ensuite ce côté-ci de l’Atlantique. C’est ain­si qu’une Amé­ri­caine blanche aux che­veux bou­clés dénom­mée Rachel Dole­zal, ten­ta, elle aus­si, d’accéder à la pos­té­ri­té. Elle eut son heure de gloire du seul fait d’avoir fait croire à tout le monde pen­dant des années qu’elle était noire. « Je suis trans­ra­cia­liste », plas­tron­na-t-elle alors sur le pla­teau du Today show de NBC. Et d’ajouter qu’elle n’était « cer­tai­ne­ment pas blanche. Rien de ce que se réfère aux Blancs ne décrit ce que je suis ». 

La suite