You are currently viewing L’Action Fran­caise est-elle encore utile ? Inter­view de Fran­cis Venciton

L’Action Fran­caise est-elle encore utile ? Inter­view de Fran­cis Venciton

Fran­cis Ven­ci­ton est le secré­taire géné­ral adjoint de l’Action fran­çaise (AF) . A 29 ans , ce phi­lo­sophe et jour­na­liste aide à la vie du mou­ve­ment roya­liste en sou­te­nant les sec­tions locales  et en orga­ni­sant le camp d’été qui a lieu à Roanne du 22 au 29 août.  Il est mili­tant depuis 6 ans . 

L’EL : Qu’est ce que l’Action fran­çaise et pour­quoi t’es tu enga­gé dans ce mou­ve­ment précisément ? 

L’Action Fran­çaise est le plus vieux cou­rant roya­liste, mais c’est aus­si une école de for­ma­tion et un labo­ra­toire des idées maur­ras­siennes . Trois grandes figures de pen­sée guident cette école : Maur­ras , Bain­ville et Dau­det . Ils sont sur­nom­més la tri­ni­té d’AF.  Cepen­dant, le roya­lisme d’Af, quel­que­fois qua­li­fié de néo-roya­lisme, s’appuie sur une concep­tion spé­ci­fique de la monar­chie qui doit répondre au qua­dri­la­tère maurrassien.

La suite