You are currently viewing Affaire Sud Radio : « Rokhaya Dial­lo pié­gée par la vio­lence du nou­veau dis­cours racial »

Affaire Sud Radio : « Rokhaya Dial­lo pié­gée par la vio­lence du nou­veau dis­cours racial »

uylain Che­vrier, doc­teur en his­toire, for­ma­teur, ensei­gnant, consul­tant et ancien membre de la mis­sion laï­ci­té du Haut conseil à l’in­té­gra­tion, revient sur les pro­pos racistes dont a été vic­time Rokhaya Dial­lo et sur sa res­pon­sa­bi­li­té concer­nant la racia­li­sa­tion du débat public.

La jour­na­liste Rokhaya Dial­lo a annon­cé, ce lun­di 21 décembre 2020, sur Sud Radio avoir por­té plainte contre une audi­trice de la sta­tion Sud Radio qui avait livré à son encontre un pro­pos inju­rieux à carac­tère racial lors d’une des émis­sions d’octobre dans la série Les Vraies Voix. Les chro­ni­queurs Phi­lippe Ros­si, Phi­lippe Bil­ger, Jean Dori­dot et Céline Pina débat­taient autour du sujet : « Dial­lo, Bru­ck­ner, les indi­gé­nistes ont-ils une part de res­pon­sa­bi­li­té dans les atten­tats ? » Inter­ve­nait alors une audi­trice : « Madame Dial­lo se plaint de la France, elle se plaint des blancs, mais si aujourd’hui elle est jour­na­liste […] elle le doit à l’ouverture d’esprit de notre édu­ca­tion et de notre pays (…) Parce que Mme Dial­lo, elle n’aurait pas béné­fi­cié de tout ce que donne la France, je crois qu’il y a de fortes chances qu’elle serait en Afrique, avec 30 kg de plus, 15 gosses en train de piler le mil par terre et d’attendre que son mari lui donne son tour entre les 4 autres épouses. »

La suite