Retour sur CMRDS d’exception !

Retour sur CMRDS d’exception !

  • Post category:Media

« Ser­vir l’état ? Ser­vir la France ! » Tel était le mot d’ordre de ce camp Maxime Real Del Sarte édi­tion 2020 pour les nom­breux cam­peurs qui étaient pré­sents pour cette semaine. Mal­gré la pan­dé­mie, le camp de cette année a bat­tu un record his­to­rique avec 270 participants.

Durant cette semaine une for­ma­tion exi­geante a été don­née avec plus de 7h de for­ma­tion intel­lec­tuelle par jour avec pour thème la jus­tice, la san­té, la finance, la sécu­ri­té exté­rieure et l’enseignement trai­té au regard de l’empirisme orga­ni­sa­teur. Avec des inter­ve­nants de qua­li­té, qu’on ne pour­ra mal­heu­reu­se­ment pas tous citer, comme Ber­nard Lugan, Fré­dé­ric Rou­villois ou bien encore Hen­ri Bec, pré­sident de la Res­tau­ra­tion natio­nale – Comi­té roya­liste d’Ac­tion française.

Mais le CMRDS, au-delà de la for­ma­tion intel­lec­tuelle pro­po­sée, c’est aus­si une pra­tique jour­na­lière du sport. Asso­ciez ce sport à la cama­ra­de­rie qui se dégage obli­ga­toi­re­ment d’un tel évè­ne­ment, ain­si vous obte­nez des ses­sions spor­tives riches en émo­tions, des moments de repos où se mélangent his­toires et anecdotes.

Cette semaine s’est clô­tu­rée avec l’université d’été, ouverte à tous et s’inscrivant dans une démarche de réflexion autour d’un sujet, cette année « La cause du peuple » et le ban­quet des came­lots, qui est sûre­ment le moment le plus atten­du par les mili­tants. Celui-ci est un ban­quet qui mélange toutes les géné­ra­tions pour pro­fi­ter d’un bon repas et d’un moment convivial.

Alors, que vous soyez sym­pa­thi­sant, curieux ou bien scep­tique, le meilleur moyen de se faire une idée, c’est de venir et pour venir c’est simple ; la 3ème semaine du mois d’août, au Châ­teau d’Ailly, nous vous y attendrons.