Le dau­phin d’Evo Morales élu pré­sident : la revanche de la Boli­vie contre les USA !

Le dau­phin d’Evo Morales élu pré­sident : la revanche de la Boli­vie contre les USA !

Luis Arce, ancien ministre de l’Économie de Boli­vie, vient de suc­cé­der à Evo Morales, pré­sident contraint à l’exil en 2019 et dont il était tenu pour être le dau­phin. Et ce, sans coup férir, ayant été élu dès le pre­mier tour avec plus de 52 % des suf­frages. Un véri­table camou­flet pour une Amé­rique du Nord n’ayant pas ména­gé ses efforts pour reprendre pied en cette terre rebelle à sa tutelle.

En effet, et ce, depuis 1776, année d’une indé­pen­dance arra­chée à la cou­ronne anglaise, les USA ne cessent de balan­cer entre deux tro­pismes, iso­la­tion­niste et uni­ver­sa­liste. D’un côté, une « nation-monde » qui se suf­fit à elle seule ; de l’autre, la « Des­ti­née mani­feste », ins­pi­rée par une relec­ture toute par­ti­cu­lière de la Bible, vou­lant que cette « Terre pro­mise » ait voca­tion à régen­ter le monde.

Retrou­vez la suite ici.