J’ai honte des Français honteux

J’ai honte des Français honteux

J’ai honte des Français honteux – L’Incorrect

Par Jacques de Guillebon

Mon pays me fait mal, a-t-on envie de crier, mais ce serait citer un grand poète qui écrivait dans de mauvaises circonstances. Mon pays me fait quand même très mal, même si je ne peux pas l’écrire comme ça : mon pays, notre pays, la France, dont on se demande comment elle a pu en arriver là, à subir telle humiliation générale

J’ai honte et tous les Français, j’en suis sûr, avec moi quand l’imbécile patenté qui nous sert de ministre de l’Intérieur met symboliquement un genou en terre devant la criminelle famille Traoré. Car il n’y a pas de doute que cette famille soit intrinsèquement criminelle, petite entreprise mafieuse du coin dont, que l’on sache, aucun membre ne s’est jamais excusé publiquement pour les méfaits, crimes et délits commis de façon répétée et systématique par les autres. Cette famille peut être, par exception, globalement accusée, puisqu’elle fait bloc derrière son mort, comme un clan soudé. Soudé comme victime de la « violence policière », soudé donc aussi comme délinquant. Au vrai, cette famille qui, en sus d’emmerder ses voisins, de racketter et de violenter, insulte la France chaque jour
mériterait d’être expulsée immédiatement vers son paradis sans racisme, sans méchants policiers et sans allocs. À moins qu’elle fasse repentance, publique et immédiate.

La suite