“Les rois ont fait la France, elle se défait sans roi.” Avis sur Le Fils d’un Roi

“Les rois ont fait la France, elle se défait sans roi.” Avis sur Le Fils d’un Roi

“Français, parlons avec courage…”

Le Fils d’un roi est un film qui déconcerte. En fait, quoiqu’on en attende, le film de Cheyenne Carron répondra à certaines de nos attentes et pas à d’autres. On est évidemment en droit de trouver ça décevant. Pourtant, pour ma part, je dois dire que j’ai trouvé cela brillant. La surprise est un des points fondamentaux de la découverte de tout film qui se repecte, et on songerait difficilement à le reprocher à un film comme celui-ci.
Film éminemment courageux, Le Fils d’un roi est un excellent film pour un tas de raisons, à tel point qu’il est difficile de choisir par où commencer. Tout d’abord, dans le traitement de son sujet, Cheyenne Carron sait trouver un point d’accroche particulièrement intéressant. En effet, tout part du constat d’un jeune Français d’origine marocaine, Elias, qui remarque que si les Marocains vénèrent leur roi, les Français ne semblent pas fiers du leur. En tous cas, si l’on en juge les manuels scolaires… Lui qui aime sincèrement son roi, il veut comprendre pourquoi les Français ne parlent de leur royauté que pour la dénigrer. Avec l’aide de son ami Kevin, Elias va donc faire un exposé pour prendre à rebrousse-poil l’idéologie républicaine diffusée par son manuel, et interroger ce qu’on lui a toujours présenté comme acquis.

“Sans ordre, sans chef et sans guide,
Le peuple errant n’est qu’un pauvre troupeau,
Le nombre est un tyran stupide
Que les flatteurs mènent à son tombeau.”

La suite