Arts & Ciné : Tho­mas Pes­quet, l’étoffe d’un héros

Arts & Ciné : Tho­mas Pes­quet, l’étoffe d’un héros

Par Guil­hem de Tar­lé

Tho­mas Pes­quet, l’étoffe d’un héros : un film fran­çais de Jür­gen Han­sen et Pierre-Emma­nuel Le Goff, avec Tho­mas Pes­quet, Peg­gy Whit­son et Oleg Novits­ki.

Conti­nuons de célé­brer le jubi­lé des pre­miers pas sur la lune.
À vrai dire, un pré­cé­dent docu­men­taire, 16 levers de soleil,  de Pierre-Emma­nuel Le Goff à bord du Soyouz MS-03, en 2016, avec ces 3 astro­nautes, m’avait ennuyé… Celui-ci, beau­coup plus inté­res­sant, porte sur l’entraînement phy­sique et psy­cho­lo­gique de Tho­mas Pes­quet durant les années et les mois pré­cé­dant l’embarquement. J’y ai res­sen­ti un stress qui ne m’avait pas effleu­ré la pre­mière fois.

Je ne vou­drais pas rado­ter avec les pro­pos du Capi­taine Had­dock, mais je ne peux quand même que répé­ter mon com­men­taire de Moon­walk One sur le véri­table héroïsme que je situe davan­tage dans l’acceptation de la « tor­ture » – comme le dit Tho­mas Pes­quet – phy­sique préa­lable, que dans la réa­li­sa­tion de la mis­sion elle-même.

Oui, ces hommes méritent, eux, contrai­re­ment à ceux qui font l’actualité et se pavanent sur les pla­teaux de télé­vi­sion et de radio, qu’on leur rende hom­mage…

Ils ont été dix fran­çais, depuis Jean-Loup chré­tien en 1982, à aller dans l’espace dont quatre ont effec­tué des sor­ties extra­vé­hi­cu­laires (EVA), de Jean-Loup Chré­tien lui-même en 1988 à Tho­mas Pes­quet lors de cette mis­sion.