A pro­pos des gilets jaunes.

A pro­pos des gilets jaunes.

Toutes les ana­lyses ont été pro­po­sées sur le mou­ve­ment des gilets jaunes allant des plus per­ti­nentes aux plus far­fe­lues. Qu’il me soit per­mis d’ajouter ma contri­bu­tion à ce long feuille­ton, à la veille de la 13eme édi­tion du same­di de révolte.
J’ai enten­du, un matin, un com­men­ta­teur de télé­vi­sion s’interroger sur la trop grande impor­tance don­née aux gilets jaunes « à peine 13000 sur les rond points en cinq mois de lutte » : Donc à ses yeux, peu repré­sen­ta­tifs au regard des plus de 60 mil­lions de fran­çais. Fai­sons lui remar­quer qu’aujourd’hui, aucun par­ti, aucun syn­di­cat n’est capable de mobi­li­ser autant, si long­temps. Fai­sons lui remar­quer en outre, que le sou­tien popu­laire selon les son­dages est encore autour de 60%, non­obs­tant le rejet des actes de vio­lence.
Par­lons en des vio­lences : Le maire de Mon­fer­meil, Xavier Lemoine, décla­rait il y a peu, que com­pa­ra­ti­ve­ment aux vio­lences com­mises en Seine Saint Denis en 2005, celles com­mises, certes à tord, par les gilets jaunes se situent plu­sieurs degrés en des­sous en terme d’intensité et, curieu­se­ment, la répres­sion poli­cière bien plus rete­nue pour les émeutes de 2005, s’est net­te­ment ampli­fiée en s’abattant sur les mani­fes­tants du same­di, en témoigne le nombre de bles­sés hos­pi­ta­li­sés.

La suite