Afrique réelle de Bernard Lugan
L’Afrique Réelle N°101 – Mai 2018

Sommaire  :

Fermiers blancs : « Out of Africa »

Dossier : Les trois grands défis de l’Afrique
– Le temps long africain et ses ruptures
– L’exception démographique africaine
– La gestion de la démographie dans l’Afrique traditionnelle
– La question de l’Etat

Histoire : 
Rwanda, le général Roméo Dallaire avait-il un agenda caché ?

Editorial de Bernard Lugan :

La croissance économique africaine (entre 1,4 % et 1,6 %) est inférieure à la croissance démographique (3-4 %). Il  est donc illusoire de prétendre « développer » un continent qui, d’ici à 2030, verra sa population passer de 1,2 milliard à 1,7 milliard, avec plus de 50 millions de naissances par an et dont le surplus se déversera en Europe.

Face à cette réalité qu’ils refusent de nommer, les dirigeants européens s’accrochent au mythe du « développement » postulé être un ralentisseur migratoire.
Comme je l’ai expliqué dans Osons dire la vérité à l’Afrique[1], il s’agit d’une illusion car, et à supposer qu’il ait une efficacité, le développement ne pourrait avoir que des effets à très long terme. Or, il y a urgence.
De plus, tout a déjà été tenté en ce domaine, et en dépit des sommes colossales qui y ont été déversées par les pays « riches », au lieu de se « développer », le continent africain s’est au contraire appauvri.
Le développement de l’Afrique demeurera donc une chimère tant que la démographie n’y sera pas contrôlée.