You are currently viewing Pri­sons : les blo­cages se pour­suivent, une nou­velle agres­sion à Tarascon

Pri­sons : les blo­cages se pour­suivent, une nou­velle agres­sion à Tarascon

Les gar­diens de pri­son pour­suivent mar­di leur mou­ve­ment pour de meilleures condi­tions de tra­vail et de sécu­ri­té. Ils ont réser­vé un accueil hou­leux à la ministre de la Jus­tice, Nicole Bel­lou­bet, venu les voir mar­di matin à Ven­din-le-Vieil (Pas-de-Calais) où avait eu lieu la pre­mière agres­sion de sur­veillants jeudi.

Après une forte jour­née de mobi­li­sa­tion lun­di, la colère des gar­diens de pri­son a été ravi­vée mar­di après deux nou­velles agres­sions de sur­veillants. Le mou­ve­ment natio­nal de blo­cage des pri­sons a été recon­duit. Le Figa­ro fait le point.

Le mou­ve­ment a repris mar­di, tou­chant des dizaines d’é­ta­blis­se­ments mal­gré la démis­sion du direc­teur de la pri­son de Ven­din-le-Vieil et un « plan péni­ten­tiaire glo­bal » pro­mis la veille par le pré­sident Emma­nuel Macron pour fin février. « On mul­ti­plie les plans mais on est tou­jours moins nom­breux pour y faire face, tan­dis que les agres­sions phy­siques sont en aug­men­ta­tion constante », a dénon­cé un délé­gué du syn­di­cat UFAP-UNSA, Domi­nique Verrière.

Les trois orga­ni­sa­tions (l’U­fap-Unsa Jus­tice (majo­ri­taire), CGT-Péni­ten­tiaire et FO-Péni­ten­tiaire) n’ont pas réus­si à s’en­tendre sur une pla­te­forme de reven­di­ca­tions com­munes à trans­mettre au minis­tère de la Jus­tice. Les deux pre­mières sou­haitent concen­trer leurs demandes sur la sécu­ri­té des per­son­nels, alors que FO sou­haite inclure des reven­di­ca­tions sala­riales et statutaires.

La suite