Ber­lin : un ter­ro­riste du Bata­clan au « Musée des martyrs »

Ber­lin : un ter­ro­riste du Bata­clan au « Musée des martyrs »

Dans cette œuvre expo­sée à Ber­lin, le ter­ro­riste Ismaël Omar Mos­te­faï (cer­né en rouge), côtoie des figures comme Socrate ou encore Mar­tin Luther King.EPA/MAXPPP/HAYOUNG JEON

A Ber­lin, la pré­sence de l’un des tueurs du 13 Novembre choque dans une ins­tal­la­tion artis­tique aux côtés de figures comme Mar­tin Luther King. L’am­bas­sade de France a fait part de sa « consternation ».

Cher­chez l’in­trus. Mar­tin Luther King, Socrate et… Ismaël Omar Mos­te­faï, l’un des trois auteurs de la tue­rie du Bata­clan en novembre 2015, se côtoient dans une ins­tal­la­tion artis­tique à Ber­lin, bap­ti­sée « le Musée des mar­tyrs ». Révé­lée par « Bild » en Alle­magne, l’in­for­ma­tion a depuis sus­ci­té de vives réac­tions, notam­ment sur les réseaux sociaux.

Œuvre de deux artistes danois, inau­gu­rée le 29 novembre et ins­tal­lée à la mai­son des artistes de Bétha­nie à Ber­lin, l’ex­po­si­tion met en lumière une série de per­sonnes « mortes pour leurs convic­tions ». Outre le ter­ro­riste isla­miste fran­çais Mos­te­faï, elle intègre l’é­gyp­tien Moham­med Atta, chef du com­man­do du 11 Sep­tembre 2001, ain­si que les auteurs des atten­tats sui­cides en mars 2016 à Bruxelles. « Les artistes ont cher­ché à élar­gir le concept du mar­tyr », a jus­ti­fié au « Bild » Ricar­da Cion­tos, res­pon­sable de l’as­so­cia­tion Nord­wind qui a ins­tal­lé l’ex­po, ajou­tant qu’ils sou­hai­taient pré­sen­ter des per­son­na­li­tés « au-delà de tout juge­ment de valeur ».

La suite