You are currently viewing La Rus­sie lance de vastes manœuvres mili­taires aux portes de l’Europe
|

La Rus­sie lance de vastes manœuvres mili­taires aux portes de l’Europe

La Rus­sie orga­nise des exer­cices mili­taires chaque année à la même période dans une région dif­fé­rente du pays. ALEXANDER NEMENOV/AFP

Mos­cou a annon­cé le déploie­ment, ce jeu­di, de 12.700 sol­dats le long de la fron­tière avec la Pologne et la Litua­nie pen­dant une semaine. Les pays baltes et Var­so­vie, inquiets, ont dénon­cé ces exer­cices et évoquent la pré­sence de plus de 100.000 mili­taires russes.

La Rus­sie montre ses muscles aux fron­tières de l’U­nion euro­péenne. Ce jeu­di, Mos­cou a lan­cé de vastes manœuvres mili­taires conjointes avec le Béla­rus près de la fron­tière avec la Litua­nie et la Pologne. Face aux inquié­tudes de cer­tains membres de l’O­tan, la Rus­sie a assu­ré que ces exer­cices, répon­dant au nom de code Zapad-2017 (« Ouest-2017 »), n’é­taient diri­gés « contre aucun pays » et qu’ils étaient « pure­ment défensifs ».

L’ar­mée russe orga­nise tous les ans à cette période des exer­cices d’am­pleur dans une région dif­fé­rente de Rus­sie. Selon Mos­cou, les manœuvres mili­taires pré­vues cette année doivent impli­quer près de 12.700 sol­dats pré­sents pen­dant une semaine au Béla­rus, pays allié, dans l’en­clave russe de Kali­nin­grad et dans plu­sieurs régions du nord-ouest de la Rus­sie. Autre­ment dit, près de la Pologne et des pays baltes qui, depuis l’an­nexion de la Cri­mée en 2014 et l’é­cla­te­ment du conflit dans l’est de l’U­kraine, ont été plus prompts à dénon­cer Mos­cou comme une menace poten­tielle à leur souveraineté.

La suite