Mercredi 21 juin 2017, le jour où Les Républicains ont explosé

Mercredi 21 juin 2017, le jour où Les Républicains ont explosé

De gauche à droite : Philippe Vigier (UDI), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Thierry Solère (LR, au pupitre), Agnès Firmin-Le Bodo (LR), Franck Riester (LR), Yves Jégo (UDI) et Pierre-Yves Bournazel (LR), mercredi à Paris. Crédits photo : MARTIN BUREAU/AFP

Un nouveau groupe « Républicains constructifs, UDI et indépendants » a vu le jour mercredi à l’Assemblée.

On sait, depuis la guerre fratricide de 2012 entre Copé et Fillon, de quoi l’UMP puis Les Républicains sont capables. Y compris de faire deux groupes à l’Assemblée nationale. En 2017, rien n’a changé. On est même passé à deux doigts d’avoir trois groupes ! « Tout le monde est tombé dans le piège d’Emmanuel Macron ! », se lamente un ténor LR.

À l’Assemblée mercredi, deux groupes ont pris forme : un groupe LR « canal historique » avec 98 inscrits et un nouveau groupe « Républicains constructifs, UDI et indépendants » composé pour le moment de 17 députés LR et de 17 élus UDI. Les centristes se sont retrouvés dans l’après-midi pour examiner les conditions exactes de leur participation. « Il est important que nous conservions notre liberté de vote, notamment sur la question de la confiance au gouvernement », explique Philippe Vigier, …

La suite