Accueil du site > Le royalisme > Le prince Jean

Le prince Jean

mercredi 28 décembre 2016 , par Action Française

En cas de restauration, si les règles de dévolution étaient respectées, c’est à Henri, comte de Paris, puis à son fils Jean d’Orléans que reviendrait la couronne de France.

Né en 1965, le Prince Jean est le fils de Son Altesse Royale le prince Henri d’Orléans, comte de Paris, chef de la Maison Royale de France, et de Son Altesse Royale la princesse Marie-Thérèse d’Orléans, duchesse de Montpensier, née duchesse de Wurtemberg. Il a quatre frères et sœurs : Marie (1959), François (1961), Blanche (1962) et Eudes (1968).

Descendant direct de Louis-Philippe, roi des Français, et, par les femmes, de la duchesse de Berry et de Charles X, le Prince Jean de France est apparenté à la plupart des familles royales régnant en Europe.

Pour le présenter brièvement, rappelons que le Prince Jean est titulaire d’une maîtrise de philosophie à la Sorbonne ainsi que d’une maîtrise de droit et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) qu’il a passée à Los Angeles.

Après une vie professionnelle qui l’a conduit à exercer des responsabilités dans le domaine du conseil en management, puis dans le secteur bancaire, le Prince créé, en juin 2003 l’association « Gens de France » dont l’objet est la protection du patrimoine, le rayonnement de la France et le développement d’une économie sociale. Actuellement, le Prince se partage entre ses responsabilités professionnelles, ses activités associatives et les obligations de sa charge.